Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 14:03
J'ai reçu ce texte dans ma messagerie :

Dans le jeu « La Zone Xtrême », des humains ont choisi d'infliger un choc électrique à l'un d'entre eux. Chez les animaux, des expériences similaires révèlent un choix différent.

Sous prétexte d'un jeu télévisé, des personnes, soutenues par le public, se sont montrées capables de mettre en péril la vie d'un être humain. Si la victime était en réalité un acteur, chargé de mimer une douleur croissante, les résultats n'en sont pas moins inquiétants.

81% des participants ont accepté de torturer le candidat

Ce premier épisode du reportage, encadré par une équipe scientifique, s'inspire d'une expérience de psychologie sociale plus ancienne, réalisée en 1963. L'étude d'alors révélait que face à l'autorité d'hommes en « blouses blanches », 60 % des personnes acceptaient d'administrer un choc électrique à un autre humain, au prétexte qu'un homme de science le leur avait demandé.

En 2010, d'après les résultats obtenus, ce sont 81 % des participants à la « Zone Xtrême » qui sont prêts à se transformer en bourreau si une animatrice le leur ordonne… Les bourreaux d'un instant ont tout de même bénéficié d'un soutien psychologique à l'issue des expériences.

Châtier n'est pas un acte anodin. Ce résultat bouscule la notion « d'humanité ». Qualité suprême d'après les humains -car servant à les définir- que devient-elle une fois soumise à l'autorité ? L'autorité, qu'elle soit incarnée par des scientifiques ou par un média, nous conduit-elle à perdre notre libre arbitre, à oublier notre conscience et notre capacité de compassion ?

Plutôt ne pas manger que de faire du mal aux copains

Des expériences similaires ont été réalisées avec des animaux mais leurs conclusions sont largement différentes. Les animaux préfèrent ne pas recevoir de nourriture plutôt que d'infliger un choc électrique à autrui (à noter que dans « Zone Xtrême » il n'y avait rien à gagner).

Il en va ainsi des singes rhésus par exemple. Dans une expérience réalisée en 1964, 80% des singes ont arrêté d'actionner la chaîne qui leur délivrait de la nourriture quand ils se sont aperçus que cela infligeait une décharge à l'un de leurs compagnons. Ils ont préféré avoir faim plusieurs jours durant…

Même expérience, réalisée avec des rats, et mêmes conclusions : les rats ont préféré cesser de s'alimenter plutôt que de faire souffrir un de leurs congénères.

Le dernier livre de Frans de Wall, « L'âge de l'empathie » rapporte également d'autres cas. L'éthologue relate des expériences où les animaux souffrent de voir l'un des leurs souffrir… Il décrit notamment comment le cœur d'une oie femelle s'accélère lorsque son mâle est prix à partie par une autre oie.

Il reprend aussi une expérience réalisée avec des souris, qui montre que lorsque deux souris ont passé du temps ensemble, un stimulus douloureux appliqué à l'une rend l'autre plus sensible à la douleur.

Ou encore : lorsqu'un singe capucin a le choix entre un jeton qui lui donne droit à de la nourriture, et un autre jeton qui fait également gagner de la nourriture pour son compagnon, il choisit systématiquement celui qui permet de récompenser les deux…

S'interroger sur la nature humaine

Tandis que la notion de « sentience » animale s'installe peu à peu, la diffusion du premier volet du documentaire de Christophe Nick et la publication du livre de Frans de Wall, poussent à s'interroger sur la nature humaine. Que devenons-nous face à l'autorité ?

Comment se réapproprier l'humanité que -finalement (sic)- nous semblons partager avec d'autres membres du règne animal ? Pour retrouver notre libre arbitre, ne devrions-nous pas réapprendre à écouter notre conscience ?

Car en développant la place de la compassion dans nos vies, en apprenant que le respect de toute vie, c'est aussi le respect de soi, nul doute que l'humanité -justement- en sortirait grandie…

Photo : des singes en pâte à modeler prennent le thé (SpiritMama/Flickr)

A lire aussi sur Rue89 et sur Eco89
 
Repost 0
Published by Guern' de Bé - dans politique
commenter cet article
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 11:30
Je suis en train de lire la Genèse en BD par Crumb...Je croyais que je ne l'avais jamais lue, et pourtant je me rend compte que je connais l'histoire...Elle doit être inscrite dans nos gènes.

Ce que j'en comprends, c'est qu'elle a été écrite par des hommes...avec un petit h. Et à mon avis pour soumettre le reste du monde et les...femmes.
Au début, ces femmes justement n'ont, pour la plupart, pas de nom. Elles sont "la femme de"...la propriété d'un homme. Je note aussi que ce sont les hommes qui "engendrent"...des fils. Bien sûr, il y a Eve...qui n'enfante que des garçons...
Je me demande comment ils ont fait pour se reproduire (ils ont couché avec leur mère ?). Ce qui signifierait que les humains sont incestueux à la base...
Dieu aurait donc crée la Terre,  tous les êtres vivants, dont les femmes, pour les donner aux hommes en leur disant "c'est à vous, faites-en ce que bon vous semble"...
"Soyez féconds et multipliez, remplissez la Terre et dominez les poissons de la mer et les oiseaux des cieux et toutes les bêtes qui rampent sur la terre."

Et après, il pleurniche que ces hommes qu'il a crée sont vraiment trop méchants et il est pas content du tout. Alors, il va encore voir un homme, Noé, et lui dit de construire une arche, d'y mettre tous les animaux, les "purs" et les "impurs" (c'est quoi un animal "impur" ?, le texte ne le dit pas) et toute sa famille. Et vogue la galère, Dieu inonde la Terre. C'est le Déluge.
Et tout recommence.
Voici ce qu'il dit à Noé :
Et vous serez la peur et l'effroi de tous les animaux des champs et de tous les oiseaux des cieux, de tout ce qui rampe sur la Terre et de tous les poissons de la mer. Ils sont livrés entre vos mains."  Puis, "répandez-vous sur la Terre et dominez-la."
Dieu était vraiment un con...à mon avis. Pourquoi a-t-il recommencé deux fois la même erreur ? Donner à l'homme tout ce qui vit sur Terre, considérer les animaux comme sa propriété et leur permettre de les bouffer, de les massacrer (en son honneur, en plus !), voire de les torturer, n'est-il pas le fondement même de notre civilisation ? Du moins de toutes les civilisations qui ont adopté une religion monothéiste...Et n'est-ce pas là la racine du "mal" qui détruit tout ?
On en voit aujourd'hui le résultat, en tout cas.
Proudhon avait raison : "la propriété, c'est le vol".

P1310104eau.jpg
Il paraît que la Bible est codée et qu'il ne faut pas la prendre au pied de la lettre... Moi, je veux bien, mais faut me donner le code secret !
Repost 0
Published by Guern' de Bé - dans politique
commenter cet article
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 10:28
lancerdebois.jpgC'est le nouveau sport en Languedoc-Roussillon...
La semaine prochaine, je me déplace même pas au bureau de vote. Pour la première fois de ma vie, je vais faire partie des abstentionistes (au moins, on les compte, eux, pas comme les votes blancs). On aura
l'embarras du choix...entre Frêche, le candidat UMP et celui du Front National...
Repost 0
Published by Guern' de Bé - dans politique
commenter cet article
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 17:42
Pour que ce film soit en salle ( film qui dénonce les méfaits de la mauvaise  alimentation et des pesticides)  il faut qu'un maximum de personnes regarde la  bande-annonce dans les 3 jours à venir.  Faites passer, même si vous ne le visionnez pas complètement;  c'est le nombre de visites dans les 3 jours qui fera le poids... Le voir est encore mieux.  Faites suivre à  tous vos contacts  ! 

  
  http://nosenfantsnousaccuseront-lefilm.com/bande-annonce.html  
  Thierry Bécourtwww.espritdevie.nethttp://etoile.dumatin.free.fr


 
Repost 0
Published by Guern' de Bé - dans politique
commenter cet article
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 08:36
Tout le monde en parle...et il paraît que plus de 8 millions de français l'ont regardé...Moi, pas plus de 5 minutes tellement c'était...(je vous laisse le choix de ou des l'adjectif(s)).
Mais évidemment, je n'ai pas pu échapper aux commentaires et autres facéties émises sur les ondes et Internet hier et ce matin.
Et maintenant, je sais exactement pourquoi ce type m'est absolument insupportable...
Il n'y a pas beaucoup de commentateurs qui l'ont relevé : hier soir sur Canal+, le très fameux Yann Barthès dans son petit journal et France Inter ce matin qui ont donné l'information sans commentaire ni analyse.
Pourtant, c'est un "détail" très révélateur : le président de la République s'est adressé à 11 français de deux manières différentes : il a appelé tous les femmes présentes par leur prénom, et les hommes "monsieur" suivi de leur nom de famille...sauf deux. C'est sûrement une coïncidence , mais les deux hommes en question était, l'un noir, Rex, et l'autre, Samir, d'origine magrébine...
Ca révèle bien la mentalité...Appeler les gens par leur prénom, c'est carrément de la familiarité ; soit on considère la personne en face comme un ami, mais alors on se fait appeler aussi par son prénom, c'est réciproque ; soit comme un subalterne, si la personne en face ne peut pas vous appeler aussi par votre prénom. C'est souvent ce qu'on fait avec les enfants...les mineurs.
Pour Sarkozy, les femmes, les noirs et les arabes font partie d'une catégorie subalterne. Ils n'ont pas de nom, juste un prénom.
Il paraît qu'il n'est ni macho ni raciste...du moins c'est ce que disent certaines de ses ministres femmes et sa propre femme...Pour moi, sans aucun doute, il est les deux...
 
Thuram en parlait le matin même sur France Inter, en présentant son livre "les étoiles noires". Il a fait le parallèle entre la façon dont l'homme blanc occidental considère les noirs et les femmes...Des êtres inférieurs...
P1300555tab
Glauque...

Repost 0
Published by Guern' de Bé - dans politique
commenter cet article
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 11:40
P1300390webplazt* A voir mardi 12 janvier (demain) sur Arte à 20h34.
Repost 0
Published by Guern' de Bé - dans politique
commenter cet article
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 08:04
Lu dans le dernier "courriers des lecteurs" de Télérama :
Froid
Le joli marronnier des premières gelées : "le froid a tué cette nuit." C'est désespérant. Les mots ont un sens, et à force de les maltraiter, d'utiliser les uns pour parler des autres, on en arrive à une grande bouillie d'inepties qu'on nous présente comme des informations. Eh bien ! non, le froid ne tue pas. La misère peut tuer. La maladie aussi. Mais le froid, non. Et tous ceux qui passent leur Noël à Courchevel le savent bien."
Michaël Ceyrat
Sanvignes-les-Mines

Simple, efficace, percutant, je n'ai pas résisté à publier ce texte sur mon blog...Il est parfait, aussi bien dans le fond que dans la forme.
Repost 0
Published by Guern' de Bé - dans politique
commenter cet article
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 09:53
Clocher ou minaret ? Fuyons !

Il y a 25 ans aujourd'hui, c'était à Bhopal que ça se passait...
La catastrophe de Bhopal (nuit du 2 au 3 décembre 1984) est malheureusement toujours d'actualité puisque les effets néfastes se font encore sentir aux abords de l'usine restée en l'état après l'explosion d'une cuve de 40 t d'isocyanate de méthyle qui a provoqué la mort de 23 000 personnes, et 500 000 handicaps graves. L'entreprise états-unienne, Union Carbide (UC), qui possédait l'usine, s'est volatilisée physiquement et financièrement après l'explosion et n'a jamais pris en charge le nettoyage du site.
Les dirigeants américains d'UC ont réussi à échapper à la justice indienne et à leurs responsabilités en se débarrassant de leur filiale indienne, bradée pour 90 millions de dollar US à une entreprise indienne spécialisée dans la production de thé et de piles. Ce montage grossier leur a permis de clamer que le site de l'usine n'était plus de leur ressort.

Les produits chimiques sont partout, dans l'air et dans l'eau courante
.


Le photographe français Micha Patault a travaillé sur place avec les associations de Bhopal depuis 2005, et il s’apprête à publier un ouvrage remarquable en hommage aux victimes,  disponible en librairie (renseignements sur son site web). sur le site fédérateur Bhopal.org. Il rappelle les faits suivants :


« Aujourd’hui, 170 000 personnes manquent de soins médicaux adaptés et ont besoin d’un soutien économique. Une coalition de trois ONGs se bat depuis 25 ans réclamant justice et réparation. L’usine américaine de pesticide Union Carbide et ses environs n’ont subi aucune décontamination. Les produits des plus toxiques ont infiltré les sols et les nappes phréatiques, polluant l’eau que consomment 5 000 familles vivant aux alentours, soumises aux aléas de l’approvisionnement en eau potable. Les effets de la catastrophe ouvrent alors un nouveau chapitre: L’eau produit des effets irréversibles sur la nouvelle génération. »


Un lien pour écouter l'émission d'hier de Daniel Mermet "Là bas si j'y suis" : 

Retour à Bhopal, 25 ans après (clic)
Repost 0
Published by Guern' de Bé - dans politique
commenter cet article
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 09:41
C'est l'automne...Il fait chaud (20°), les pâquerettes ne connaissent plus les saisons...Je n'ai pas encore sorti les chaussettes, j'ai remis mon manteau au placard...la Source est à sec. Y'a pus d'saison !
En plein soleil...

Je ne voulais pas parler de la grippe...mais là, ils exagèrent. Depuis quelques jours, les choses s'accélèrent, la propagande prend des dimensions absolument énormes. Je ne peux pas allumer la télé ou la radio sans entendre un "débat" à ce sujet. Le dernier en date : C dans l'air, l'émission sur la 5. Un débat entre trois "experts" pro vaccin, et une femme, anti vaccin. A trois contre une, ils n'en ont fait qu'une bouchée. Ce matin, à la radio, ils n'ont pas arrêté de seriner : allez-vous faire vacciner !!!
La France est le pays où l'on vaccine le plus. C'est normal, c'est nous qu'on l'a inventé...On vaccine à tour de bras, et le plus tôt possible. En 1981, les médecins de la clinique où mon fils est né voulaient le vacciner à 6 jours...J'ai refusé. Mais la plupart des gens trouvent normal de vacciner un bébé de 6 jours, d'un mois...Avant même qu'il ait fabriqué ses propres résistances.
Injecter un produit plein de métaux lourds (du mercure !), et de virus ou microbe, même morts, c'est juste de la folie. Un peu comme de donner à des vaches (végétariennes !) de la farine animale...Ce sont des "experts" qui ont décidé de faire ça...des technocrates, les mêmes qui nous incitent à bouffer du vaccin.
Je suis étonnée que la plupart des gens s'en accomodent.
C'est simple, le plan des multinationales pharmaceutiques, c'est de nous vendre le plus de médicaments possible. Mais, les médicaments, ça se vend aux malades...c'est un peu restreint pour les requins, il faut donc élargir le marché.
Quoi de plus juteux que de vendre un produit miracle à toutes les populations du monde ? Tous ces gens en bonne santé qui ne dépensent rien...
L'idée géniale, c'est le vaccin : tout le monde y passe et en plus ça fait croire aux gens qu'ils ne tomberont pas malade.
6 milliards de clients potentiels, c'est pas rien que du bonheur pour une multinationale ?
Et ça marche du tonnerre, on joue sur du velours : la Peur... tout le monde se précipite pour aller se faire vacciner.
Enfin, pas moi.
Et vous ?

Repost 0
Published by Guern' de Bé - dans politique
commenter cet article
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 08:58
LIBERTE
EGALITE
FRATERNITE


Repost 0
Published by Guern' de Bé - dans politique
commenter cet article

Ecce Fama

  • : Source de la Vie
  • Source de la Vie
  • : Veux-tu passer de l'autre côté du miroir? Avec mes deux psychopompes, je veille sur la Source de Vie. Les devas du lieu m'inspirent des diatribes acérées contre les forces brutes de l'Âge de Fer.
  • Contact

La Source de la Vie

Trouve !

mes blablas

Nostalgie

Bric À Brac