Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 15:13

Destinataires : Monsieur le Maire de Grabels,

monsieur le directeur des services techniques de la ville,

le responsable de l’aménagement du site de la Source de l’Avy.

 

 

Monsieur le maire, messieurs les directeurs,

 

J’ai participé aux réunions participatives de l’aménagement du site de la Source de l’Avy, que vous aviez organisées juste après votre élection.

Il était un point sur lequel tout le monde s’était entendu : laisser le site de la Source le plus sauvage possible…

Tout le monde (sauf moi) a voté pour l’installation de divers jeux et balançoires, ce qui est tout de même en contradiction avec la proposition première...

Il devait être installé trois ou quatre de ces jeux : il y en a une bonne dizaine, tous plus laids les uns que les autres, de couleurs criardes, qui dénaturent le site.

Mais bon, c’est pour les petits nenfants : leur cerveau doit être formaté le plus jeune possible, puisque perdus dans la nature (sauvage !), ils ont un besoin urgent de repères : une petite voiture verte, bleue et jaune fera l’affaire, afin qu’ils n’oublient pas leur destin de consommateurs…

 

Mais quand je vois les divers aménagements effectués depuis un an, je crains d' y voir une politique de destruction du site de la Source de l’Avy. Et le mot n’est pas trop fort, si vous continuez à pratiquer le « coupons tout ce qui dépasse ».

Je suis en effet atterrée par ces « aménagements » : la Source est nue, on a coupé tous les arbres, il n’en reste plus qu’un…J’ai peur pour lui, car il n’est pas très vaillant dans la mesure où les « touristes » s’amusent à le taillader. C’est un arbre qui est aussi un fauteuil naturel…Et tout ce qui est « naturel » doit être détruit par vos services techniques qui connaissent surtout la pratique de la tronçonneuse.


Certains arbres en bonne santé ont été découpés en rondelles, laissées sur place en tas anarchiques.

bois.jpg

Certains arbres déracinés, morts, depuis plusieurs années, gisent à terre, sans que personne ne songe à y toucher : prions pour qu’un pyromane ne passe pas par là en plein été : un mégot de cigarette mal éteint suffirait à y mettre le feu.

arbremort.JPG

Il faut dire que ces arbres morts ne sont pas sur le site même de la source, ils sont un peu plus loin…Il faut au moins faire deux cents mètres à pied, et je suppose que la tronçonneuse pèse trop lourd…

 

La semaine dernière qu’elle n’a pas été ma stupéfaction mêlée de rage et de tristesse en découvrant que le tronc d’arbre sculpté à l’entrée de la source (photo jointe) a été décapité…

P1310054troutet

Qui gênait-il ? Pourquoi l’avoir coupé ?

J’imagine que vous vous dites que je suis une folle…Tout un fromage pour un bout de bois. Et vous auriez raison, il y a bien des choses sur Terre plus tragique que cela.

 

Ce que je trouve effrayant dans cet acte qui semble gratuit mais qui ne l’est pas, c’est la mentalité qui ne se cache même plus derrière. Tout ce qui n’est pas formaté par la main de l’Homme n’a aucune valeur, le respect de l’environnement, des autres êtres vivants, végétaux compris, sont bons pour la destruction, et à la place on « aménage » des trucs en plastique moches qui coûtent cher et qui ne sont quasiment pas utilisés.

 

Quand je suis arrivée à Grabels, il y a 20 ans, le site de la Source m’est apparu comme étant « magique »…Il n’y avait encore ni parcours de santé, ni pont, juste un gué…La forêt était entretenue par monsieur Licini, bûcheron à la retraite, citoyen d'honneur du village, qui faisait ça « à l’ancienne », avec ses propres outils, sans bruits et bénévolement…en gardant tout le mystère et la magie du site.

Vos services techniques sont des brutes, qui coupent tout sans discernement, sans doute pour des raisons obscures de « sécurité », ou tout simplement, parce que ce n’est pas dans les normes, ça dépasse, ce n’est pas dans leur idée d’esthétique de supermarchés…

Il y avait un arbre couché qui servait de balançoire aux enfants, il a été coupé. Il y avait des bancs naturels, des arbres tortueux, des souches envahies par la mousse. Tout cela était magnifique mais maintenant, il n’y a plus rien, tout a été arraché sous prétexte de « nettoyage »…nettoyage par le vide…

 

Autre aménagement superfétatoire : des panneaux indicateurs vert pomme d’un goût…de chiottes. Excusez mon langage, mais je ne trouve pas d’autres mots. Et ce n’était pas prévu par notre comité participatif…du moins, pas comme ça !

 

J’en viens à me demander si votre but n’est pas de transformer ce site en disneyland…Du moins en parc aménagé, normalisé, pour les pique-niqueurs du dimanche, qui laissent régulièrement leurs déchets à côté des poubelles…

 

Je vous demande juste une chose : arrêtez le massacre !!!

 

 

Veuillez croire, messieurs, en ma parfaite consternation.

 

P.S. : je ne l'ai pas encore envoyée...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Guern' de Bé - dans politique
commenter cet article

commentaires

Hécate 28/04/2010 13:49



Hélas ! Comme partout...


C'est une drôle d'époque tout de même ...Et ,il y a aussi ceux qui friment et ne veulent point avoir l'air d'avoir leurs opinions .



Guern' de Bé 28/04/2010 22:28



C'est pas une drôle d'époque, c'est juste La Réalité...



Hécate 28/04/2010 09:53



Je viens de te lire ....Je suis consternée de ces nouvelles . Ce devait être un endroit tellement naturellement beau . A croire que l'ensemble des gens s'en balancent et préfèrent
voir des décors sur un écran ,dans un film ,ou même dans un livre de Contes !!!....


 Par chez moi ,on scie les arbres aussi ...Pire ,on les vend ,puis on en replante des maigrichons ...qui s'étiolent .


 Il faut tenter de protester ! ...


             Amicalement


                                  
Hécate



Guern' de Bé 28/04/2010 10:33



C'est ce que je fais, mais j'ai bien conscience de la vanité de la chose...comme tu le dis, la plupart des gens s'en fichent...Je connais plein de grabellois qui n'y mettent jamais les pieds...et
ceux qui y vont pour y pique-niquer, laissent leurs poubelles derrière eux...Peu de gens respectent ce lieu.



Blutch 28/04/2010 01:37



Si on pouvait bien prendre conscience que tous les défenseurs de la nature ne font, en fait que défendre l'Humanité. L'Humain bousille son cadre de vie et çà risque de lui être fatal; par contre,
la planète continuera de vivre après l'Humanité. Elle s'est déjà relevée de 5 extinctions massives d'espèces...
La Terre se remettra d'avoir du subir l'Humain, pas l'Humanité.
Et il est trop tard pour être pessimiste.

Ce lieu que tu aimes tant retournera à l'état sauvage, mais je comprends que c'est difficile d'assister au massacre...
Courage
Blutch.



Guern' de Bé 28/04/2010 10:31



J'ai fait un rêve : la source était tarie, pleine de sable, les alentours étaient devenus désertique...Ca peut arriver...Je fais des "stages" d'impermanence



Marie-Claire 26/04/2010 22:14






Je suis contente d'avoir pu la voir pour de "vrai " avant. Je comprend ton écoeurement, et du coup ta baisse de moral , semble-t-il.


C'est bien d'avoir fait ce courrier mais une pétition aurait été  plus profitable, peut-être. Mais tu es aussi peut-être la seule à avoir cette avis , d'où le problème, car une seule
électrice mécontente n'aura  pas beaucoup de poids face à tous ceux qui souhaitent que la vie, les chemins, soient balisés, normalisés.


Vraiment désolée pour ce monde  qui entoure la source que tu nous as appris à aimer.


Bon courage Grenouille !



Guern' de Bé 28/04/2010 10:26



Comme tu le dis si bien, la plupart des gens aiment les chemins balisés...J'en ai même connu un qui voulait qu'on goudronne le chemin principal...


J'ai eu en effet une baisse le moral : disons que c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase...Mais je me soigne !



Eric LOW 26/04/2010 15:42



Ambre : désolé, mais dans mon monde il n'existe pas de colle pour recoller les arbres en rondelles



Guern' de Bé 26/04/2010 17:42



Sinon, ils repoussent...mais pas quand ils sont déjà morts !



Ecce Fama

  • : Source de la Vie
  • Source de la Vie
  • : Veux-tu passer de l'autre côté du miroir? Avec mes deux psychopompes, je veille sur la Source de Vie. Les devas du lieu m'inspirent des diatribes acérées contre les forces brutes de l'Âge de Fer.
  • Contact

La Source de la Vie

Trouve !

mes blablas

Nostalgie

Bric À Brac