Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 07:19
  de
tetechev.jpg

Je suis ce petit veau pendu par une patte

  Qui appelle sa mère, bien inutilement
  Tandis qu’il se débat, se vidant de son sang
  Eclaboussant les murs de sa vie écarlate.
 
  Je suis l’oie, le canard, qui ayant échappé
  Par "bonheur" au broyeur se trouvent condamnés
  A manger, à manger sans pouvoir respirer
  Pour finir égorgés, de leurs foies amputés.
 
  Je suis le cerf, le daim, le chevreuil, le renard
  Sacrifiés sur l’autel des traditions barbares,
  Poursuivis, mis à mort dans un grand tintamarre,
  Innocentes victimes des humains au cœur noir.
 
  Je suis le taureau fou qui hurle sa douleur
  Sous les vivats déments de la foule en délire
  Qui de la rouge arène est le nouveau martyre,
  Un sacrifice vain dans la cour de l’horreur.
 
  Je suis tout ce ‘bétail’ que Tu as engraissé
  Pour assouvir ta faim toujours démesurée,
  Cochons, agneaux, bovins par Toi assassinés
  Pour mieux garnir les plats de fêtes insensées.
 
  Quel sera le Noël des bêtes torturées ?
  Combien mourront encore de ton bel appétit ?
  Pour tes joyeuses fêtes, combien paieront le prix
  De leurs corps découpés, de leurs vies dérobées ?
 
  Eux n’auront pas de fêtes et je n’en aurai plus
  Tant que ces innocents là seront sacrifiés
  Pour ton plaisir sadique et ta fatuité,
  Ton égoïsme pur qui en veut toujours plus !
 
  Mes cris seront les leurs et mes larmes leurs pleurs.
  Mes mots seront la voix de leur langue arrachée.
  J’écrirai la souffrance de leurs corps éventrés,
  Ressentant leur détresse tout au fond de mon cœur.
 

  Marie-Claude

Partager cet article

Repost 0
Published by Guern' de Bé - dans politique
commenter cet article

commentaires

josfany 10/03/2011 13:58



Vers le mois de novembre, je pense chaque année à ces oies qui vont être supprimées pour s'offrir du plaisir aux fêtes et à tous ces canards qui sont gavés pour le
plaisir de tous ces humains étranges quelquefois !!!!  Très beau poème mais révélant la triste réalité des choses !



Guern' de Bé 11/03/2011 11:38



La plupart d'entre nous croient à la normalité de se nourrir de chair animale...On est juste en train d'en crever, et ceux qui survivront à cet enfer nous jugerons barbares, et ils auront raison
!



sandrin 22/11/2010 21:37



oui, triste. si vrai. tiens, j'en suis toute retournée d'avoir lu ce poème.



Guern' de Bé 22/11/2010 22:04



Je ne suis pas très "poème", mais celui-là reflète la triste vérité...Et il y a pire, mais c'est une longue histoire...



Pâques 22/11/2010 18:34



Oups! je vais devenir végétarienne, c'est trop cruel!!!


Déjà, j'ai pris la décision de ne manger que des animaux ( vieux) pas de veaux etc...certifié par un label de bon traitement etc...


Merci pour le partage! Bien sur je suis anti corrida


Marcelle



Guern' de Bé 22/11/2010 22:03



C'est comme ça que j'ai commencé, d'abord ne pas manger de "bébé", mais au bout d'un moment, on s'aperçoit qu'on ne mange que des "bébés", des poulets trop vite "grossis", et tous les animaux
qu'on mange sont tués avant de vieillir, même les boeufs (une vache peut vivre jusqu'à 25 ans, on la tue au bout de 5 ans, après multiples services rendus. C'est un long chemin avant d'arriver à
prendre conscience...de notre barbarie !



Cristophe 16/11/2010 22:36



Je rebondis avec ce dicton africain :


"Tant que les lions n'auront pas leurs historiens, les histoires de chasse glorifieront le chasseur."



Guern' de Bé 18/11/2010 14:13



Ils rentreront dans l'Histoire de l'humanité quand ils seront tous morts...



Ecce Fama

  • : Source de la Vie
  • Source de la Vie
  • : Veux-tu passer de l'autre côté du miroir? Avec mes deux psychopompes, je veille sur la Source de Vie. Les devas du lieu m'inspirent des diatribes acérées contre les forces brutes de l'Âge de Fer.
  • Contact

La Source de la Vie

Trouve !

mes blablas

Nostalgie

Bric À Brac