Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 11:07

La propagande sur la réforme des retraites, selon notre gouvernement, bat son plein. "Pédagogie" simpliste pour peuple décervelé : on vit plus longtemps, donc on doit travailler plus longtemps. Personnellement, je ne vois aucune logique dans cette formule. "On vit plus longtemps". Admettons, mais dans quel état ?

A ce que j'ai entendu dire, les maladies de la prospérité sont en pleine forme : maladie cardio-vasculaire, diabète, cancers, sclérose en plaque, etc. Et arrivent de plus en plus tôt (ce qui ruine la sécurité sociale).


On commence à avoir des problèmes de santé à 63 ans, en moyenne. Les cadres plus tard que les ouvriers. Normal, les cadres sont plus riches, peuvent donc mieux se soigner et surtout ont une alimentation plus saine. Quand on se nourrit chez Liddle, forcément, la santé en pâtit.

 

Ceci dit, on sait que les premières victimes de cette réforme seront les femmes, qui touchent déjà 40% en moins, pour cause de natalité, mais aussi d'emplois précaires. Et qu'apprends-je ce matin ? Que les femmes qui n'ont pas d'enfants ont une retraite plus élevée que les autres.

 

Effet pervers de cette réforme : les femmes feront moins d'enfants...ce qui aggravera encore le problème des retraites : moins d'enfants, moins de futurs travailleurs pour payer nos retraites...

Des solutions, il y en a. Mais elles remettent en question le système économique : le capitalisme. Et ça, faut pas y toucher : même les socialistes sont capitalistes...

Et si Sarko ne passe pas en 2012 (ce que j'espère), c'est DSK qui prendra la relève...DSK qui est de notoriété publique capitaliste. Donc aucun changement en vue, si ce n'est la même politique en plus soft (peut-être).

Demain paraît un livre "Le président des riches". Une enquête des deux sociologues sur la collision entre les politiques et le monde de l'argent.

Si vous voulez en avoir un avant-goût, une émission de radio à écouter sans modération (vraiment très intéressante) :

 Le président des riches (clic)

Ca vous prendra une petite heure, mais vous serez plus intelligents après...Et n'ayez pas peur de vous ennuyer, c'est limpide...


Partager cet article

Repost 0
Published by Guern' de Bé - dans politique
commenter cet article

commentaires

François Lambda 11/09/2010 09:00



ça c'est bien vrai! quand on est un haut fonctionnaire ou un avocat issu d'une famille bourgeoise d'origine noble, même si immigrée on ne comprend pas la vie d'un salarié au smig travaillant à un
poste sans interrêt, sans fierté mais plein d'humiliations quotidiennes ravalées, de tâches difficiles et répétitives...


C'est plus facile de travailler plus longtemps pour gagner moins quand on est riche, épanoui et en bonne santé que lorsque l'on est pauvre, fatigué et complexé.



Guern' de Bé 12/09/2010 11:02



C'est sûr que c'est mieux d'être riche, blanc, mâle et en bonne santé que pauvre, noir, femme et malade...



Gérard 10/09/2010 19:37



rectification en effet ...Le porte-parole du PS Benoît Hamon a dénoncé jeudi "un mensonge" de plus du gouvernement à propos des 210 millions que l'Etat devrait verser à Bernard Tapie dans le
dossier Adidas, alors que Christine Lagarde avait assuré qu'il ne toucherait pas plus de 50 millions.



Guern' de Bé 12/09/2010 10:59



210 millions, c'est déjà pas mal...surtout que ça sort de la poche du contribuable.



florence 09/09/2010 23:43



Salut Grenouille!;-)


c'est vraiment inadmissible,on aura même plus le droit de s'arrêter avant 62a, même en se contentant d'une bouchée de pain

Guern' de Bé 10/09/2010 08:46



Une revenante ! Ravie de te revoir...


Ils nous prennent pour des truffes...leurs arguments assénés au marteau piqueur en boucle, ça ne rentre que dans les esprits faibles. Mais j'ai comme une mauvaise impression qu'ils sont tous
complices (les syndicats et les socialistes, malgré leurs "bonnes" paroles).



Bigbec 09/09/2010 22:39



Créer une entreprise, oui c'est la grande mode... Formation sponsorisée par "les gens-d'en-haut" pour une fois de plus échapper aux statistiques de chômage... Encore faut-il avoir les compétences
nécessaires pour que ce ne soit pas qu'une utopie et ne pas se voir obligé de foutre à la porte des gens qui t'avaient fait confiance...  J'ai hélas vu plusieurs cas autour de moi...


L'exploitation des autres, tu as compris, ce n'est pas mon genre



Guern' de Bé 10/09/2010 08:48



C'est une belle arnaque que ces "autoentrepreneurs"...rien que le mot, ça inspire pas confiance. Les pléonasmes et les oxymorons sont à la mode aussi !



Vandemoère 09/09/2010 12:55



Il me parait excessif d'écrire que les gens riches le sont de père en fils, par héritage.


Le père de Bill Gates était avocat, sa mère professeur. Des gens cultivés et aisés, certes, mais pas "riches" au sens ou tu l'entends.


Steve Jobs, l'un des cofondateurs d'Aplle, fut abandonné par ses parents, puis adopté alors qu'il avit un an. Il a commencé sa carrière comme simple employé chez Attari.


Le père de Warren Buffet, "l'oracle d'Omaha", était courtier en bourse. Warren lui-même a commencé à travailler comme courtier et distributeur de journaux à l'âge de 15 ans.


Que l'on approuve ou non ce que sont et ce que font ces personnes, c'est une chose. Mais ils n'ont pas hérité d'une fortune, ils l'ont bâtie.


 


Par ailleurs, et pour répondre au sympathique retraité, il est vrai que 1+1 = 2 et non pas 4... dans un système de numération à base 10. Mais dans un système binaire (celui auquel ont recours les
ordinateurs) par exemple, 1+1 = 10 (modulo 2).


Depuis le 20ème siècle, les prétendues "vérités immuables" sur lesquelles s'appuyaient la science et le "bon sens" ont volé en éclats. L'axiomatique mathématique, la relativité restreinte et
générale et l'inséparabilité quantique ont révolutionné notre conception du monde.


Est-ce que ce fut utile ? Eh bien, oui. Un exemple. Dans l'algèbre "classique", tous les carrés sont positifs ou nul. Mais les nombres imaginaires sont des carrés négatifs. Ont-ils servi à
quelque chose ? A fournir le modèle mathématique qui permet dans le concret d'émettre et de capter les ondes audiovisuelles. Pas si imaginaires que cela ces nombres puisque sans eux, pas de
radio, pas de télé.


Mais une semblable révolution de conscience n'a pas eu lieu dans la sphère sociale et politique. Pire même, depuis la chute du mur de Berlin, l'on vit comme si l'Histoire - dont certains n'ont
pas hésité à postuler la fin - était conditionnée par des impératifs quasi quantiens.


C'est dans cet état d'esprit somme toute ancien que se justie l'équation augmentation de la durée de vie = augmentation de la durée du travail.


Mais l'Histoire, c'est nous tous qui la faisons. Nous avons la liberté, et même le devoir, de penser autrement. Et l'on peut imaginer un système économique et politique qui, sans pour autant nous
faire retourner à l'âge de pierre, soit au contraire à la pointe de la modernité. Dans un tel système, il se pourrait que l'équation vivre plus longtemps = diminution de la durée du travail
(modulo ne produire que ce qui est nécessaire, acrroître la productivité, favoriser l'enseignement, la recherche et l'investissement, mieux répartir les profits, fiscaliser les dépenses de
retraite et de santé, etc.) soit valable.


Le système actuel n'est maintenu en place que par les gens qui en profitent et celles et ceux qu n'en profitent certes pas, mais se réclament de ses "valeurs" qu'ils ont intégrées à travers
l'éducation et les médias.


Le carcan du système explique que le conflit droite gauche soit de plus en plus illisible. A droite, on préserve. A gauche, on soupoudre du social et de la "justice". Mais au final, les résultats
sont les mêmes.


La révolution se fait d'abord dans les esprits (ou alors, elle est imposée et crée des goulags).


Ce qui implique s'informer, penser, remettre en question, philosopher, s'éduquer continuellement.


Mais je reconnais que cela demande plus d'efforts que de défiler de Bastille à République.


 


JPVDM


 


 


 


 



Guern' de Bé 09/09/2010 20:52



Il y a toujours des exceptions à la règle... mais je note que tu n'as pas cité Tapie...juste des vieux américains. Et puis, comment l'ont-ils gagné cet argent ? A mon avis, ils ont un peu de sang
sur les mains...et pas mal de pollution de la planète. Ce sont des gros malins qui ont reçu quand même une éducation bourgeoise. Cite-moi un ouvrier qui soit devenu riche. Et pas au 19ème siècle
ni en Amérique !


Pour le reste, entièrement d'accord : faut sortir du cadre. S'arrêter et faire un pas de côté, comme disait Gébé "l'an 01"...mais j'imagine que nos riches libéraux capitalistes trouvent ça
ringard...



Ecce Fama

  • : Source de la Vie
  • Source de la Vie
  • : Veux-tu passer de l'autre côté du miroir? Avec mes deux psychopompes, je veille sur la Source de Vie. Les devas du lieu m'inspirent des diatribes acérées contre les forces brutes de l'Âge de Fer.
  • Contact

La Source de la Vie

Trouve !

mes blablas

Nostalgie

Bric À Brac