Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 12:33

En ce moment, je suis poursuivie par des omnivores qui me disent, voire même m'écrivent que le végétarisme est une croyance. Encore ce matin au marché, en faisant la queue pour acheter des graines germées, le monsieur juste devant moi raconte que sa femme est végétarienne et que c'est pour elle qu'il achète des graines...Et dans la conversation, il glisse que le "végétarisme est une croyance"...Mon sang n'a fait qu'un tour, comme d'habitude. C'est parti comme une balle de fusil, je me suis mêlée à la conversation : "Le végétarisme n'est pas une croyance, c'est une conscience politique, écologique et de la souffrance animale !" Et me voilà partie dans mon grand discours préféré. Et pour conclure : "la croyance, elle est chez les omnivores qui croient qu'ils ne peuvent pas vivre sans manger de viande, qui croient que l'homme en a toujours mangé et qu'il en mangera toujours, qui croient que c'est bon, qu'ils aiment ça !". Je mets des points d'exclamation parce que, quand je suis en colère, j'ai tendance à parler fort...

C'est une des choses que je supporte mal dans la vie : prêter à l'autre ses propres turpitudes, péchés, tout ce qui nous semble négatif et qui nous appartient. Accuser l'autre de ce qu'on fait ou dit soi-même, c'est un grand classique de la politique... Faut avouer que c'est nettement plus confortable que de se fustiger soi-même.

Mais je commence à bien savoir manipuler le miroir...

L'autre "argument" qui revient souvent : "c'est ton goût".

Ben non, ce n'est pas mon goût. Quand j'étais omnivore (on ne naît pas végétarien sous nos latitudes, on le devient), ma viande préférée était le steak tartare. Crue ou saignante, voilà quel était mon "goût". Je ne suis pas devenue végétalienne par goût, je le suis depuis que j'ai pris conscience que ce n'était plus possible de consommer comme si la planète était sans limite, comme si les animaux ne souffraient pas, ne crevaient pas de peur devant la mort dans les abattoirs, comme s'il fallait se conduire comme un barbare jusqu'à la fin des siècles parce qu'on l'a toujours fait...et parce qu'on ne veut pas savoir ce qu'il y a dans notre assiette : un concentré de maladie, de médicaments, d'OGM, de souffrance et de mort. Et aussi de fric...mais pas dans notre poche, dans celles des multinationales, des marchés financiers, du Capitalisme, responsables de la dégradation écologique de notre planète. Sans parler du milliard d'humains, des enfants pour la plupart, qui meurent de faim chaque année.

Devenir végétalien, c'est un acte militant !

Aujourd'hui, je le suis par goût effectivement. Car il se trouve que cette alimentation est excellente pour la santé, et c'est très facile de s'en convaincre, il suffit de l'essayer...et de constater encore une fois que ce n'est pas une "croyance" mais une réalité ! Non seulement c'est bon, mais en plus c'est bon, comme dit la pub...

Il n'y a que de bonnes raisons pour devenir végétalien, il n'y en a que des mauvaises pour rester omnivore...A moins que je ne change d'avis si l'un-e d'entre vous qui me lisez m'avance un argument en faveur de la consommation de chair animale que je sois dans l'incapacité de réfuter...

P1350355

Partager cet article

Repost 0
Published by Guern' de Bé - dans politique
commenter cet article

commentaires

Perceneige 06/06/2011 00:56



Eh oui, que voulez-vous, Sandrin, j'ai été confuse, un instant.


Cela peut arriver.


Merci Guern pour votre réponse. Un retour au cannibalisme ?
Mon dieu, mon dieu, vite que je prépare le chaudron ?!!



Guern' de Bé 29/06/2011 23:40



On est bien parti pour, mais le chaudron est dépassé, maintenant, c'est plutôt le four à micro-ondes (c'est du tout préparé, impossible de voir ce qu'on mange...c'est plus rassurant !).



sandrin 05/06/2011 13:09



je suis étonnée par le com 10 de perceneige et plus encore par celui qui vient après de la même bloggueuse. On comprend qu'il s'agit d'une personne confuse, qui n'a certainement pas les idées
très claires, ni les moyens de l'exprimer. mais quand même !  a ce point !?


A ceux qui essaient de faire le bien,  qui tentent d'agir en fonction d'une conscience morale élaborée, certains viennent leur dire qu'il y a des humains qui souffrent alors. Alors quoi ?
Parce qu'on ne connaitrait pas la faim il serait bon qu'on ne réfléchisse pas à ce qu'on mange ? Penser et choisir est un luxe ? et on devrait s'en passer ?


Quelle indigence de pensée !


Je ne mange plus que temps en temps du blanc de poulet. mais cette semaine, je ne sais pourquoi, j'ai mangé vraiment n'importe comment et je suis allée un midi au mac do. J'en suis ressortie
écoeurée certes, mais je n'ai pu (pas tenté) de réfréner cette envie. comme elle aurait pu être d'aller me vautrer dans la boue, ou de ne pas me laver pendant une semaine. c'est la tentation ! de
faire mal ! de plonger dans ses propres mauvais instincts.


Je serai végétarienne. je n'arrive pas à sauter complétement le pas. POur arrêter la cigarette il m'a fallu aussi prendre mon temps. C'st un choix de vie qui n'est pas évident, et je ne comprends
même que cela puisse être critiqué. ça me dépasse.


 



Guern' de Bé 05/06/2011 21:09



Se sortir de son éducation, de ses habitudes, de ses "croyances", ça prend du temps (toute une vie !). J'ai pris mon temps avant de devenir végétalienne (à 99%). Mais j'ai jamais eu de désir
mortifère pour Mc Do...C'est sûrement dû à mon éducation "intello-marxiste-anti américanisme" (pas primaire!).


Pour ce dégoûter de la "viande", c'est pas difficile, suffit d'aller sur le site de L214 (il est dans mes liens
politiques). Il montre des vidéos que je n'ai jamais réussies à voir jusqu'au bout. Et quand tu portes une bouchée de viande dans ta bouche ensuite, elle a un autre "goût".



Perceneige 01/06/2011 17:55



Il serait difficile d'avoir plus honte que moi, car il semblerait de surcroît que je vous ai prise pour quelqu'un d'autre (l'immence confusion que procure plus que souvent le web, quand on ne
connait ni les personnes, ni le fond des relations qui se trament en plus à l'arrière  de leurs catacombes, n'enlève rien au terrible sentiment qui m'habite de m'être fait prendre au jeu
d'une affreuse hallucination).


Acceptez mes excuses,  si vous le pouvez, sinon du moins sachez que je ne veux en rien vous causer du tort.

Je ne cherche pas à justifier mon attitude, mais je vousdrais juste dire  que mon agression commence par une mauvaise habitude d'être dans le direct et la franchise, et cela sans savoir
correctement enfiler des gants d'une part, et se termine dans une projection de ce que moi-même je ne résussis pas, ou plus -parfois-, à tempérer.


Parce que je bouillonne en tout premier lieu de la bonne conscience générale de nous autres occidentaux (de tous bords, végétariens et carnivores confondus, sans y mettre d'échelle), nous qui
avons le luxe de pouvoir choisir, le luxe même de pouvoir en blablater, car nous n'avons jamais eu un seul jour de véritable faim, pour la plupart, mais nous osons la ramener à tout bout de champ
sur ce qu'il faudrait ou ne faudrait pas mettre dans nos assiettes, sans vraiment se soucier de savoir si notre voisin a lui, simplement de quoi se nourrir. Mais voilà, encore faudrait-il
commencer par avoir le courage de reconnaitre notre hypocrisie.
Je ne souhaite à personne de voir cela (ou peut-être si, si seulement cela avait quelque véritable utilité), mais je sais des gens qui auraient bien bouffé des cafards s'ils avaient pu, mais même
ceux-ci auraient été un met de luxe.
Notre notion de la faim confine bien souvent à l'abstraction, quand elle n'est pas réduite  à l'impuissance.


Je suis très sincèrement désolée, je regrette de ne pas pouvoir jeter plus amplement un oeil sur votre blog, le temps m'est compté.


Je vous souhaite simplement le meilleur,



Guern' de Bé 05/06/2011 20:31



J'accepte d'autant plus vos excuses que c'est très rares sur le web... et ailleurs ! Néanmoins, je me demande pour qui vous m'avez prise (je n'attends pas de réponse).


Nous avons en effet le luxe de pouvoir choisir, mais nous préférons nous conformer à la norme (je sais, c'est un pléonasme). Ce qui me fait bouillir, moi, c'est que nous avons toutes les
informations, et que nous ne changeons pas. Nous nous référons à nos traditions, nos cultures, nos habitudes (culinaires ou autres) pour ne pas changer, alors que nous savons très bien que le
monde change et qu'en plus nous en sommes responsables (sinon coupables).


Pour ce qui est de la faim, je sais que je ne sais pas. Il m'est arrivé de jeûner, et c'est une des expériences la plus formidable que j'ai eue : on ne ressent la "faim" que le premier jour...
une faim d'occidentaux. Mon "record" a été d'une semaine et j'ai dû me forcer à manger tellement je me sentais  bien sans manger. Mais c'était une "expérience" de bien nourris et en plus
c'était à la mode à l'époque. Ceci dit, c'est une expérience que je souhaite à tout le monde...Je sais que c'est tout à fait différent quand on le fait sciemment. Cela semble beaucoup plus
dramatique quand on le subit...et ça l'est quand c'est jusqu'à la mort. J'ai toujours entendu dire et lu que c'était une douleur horrible que la vraie sensation de faim, mais je ne l'ai pas
connue, même en jeûnant une semaine. Je me suis juste sentie légère, voire "spirituelle".


Mes voisins ont de quoi se nourrir, ne serait que de la merde industrielle, qu'ils finissent par aimer... Des goûts, des croyances et de la propagande.


Il y a beaucoup de gens sur terre qui mangent des insectes. Il paraît que c'est très bon, bourrés de protéines et qu'il suffit d'un kilo d'herbages pour en obtenir un kilo alors qu'il en faut
environ 15 kg pour obtenir 1 kg de viande. Avis à tous les carnivores ! En plus, c'est très "tendance".


Nombreux sont les Français qui ont mangé du rat, même durant la seconde guerre mondiale.  Et tout le monde a dans la mémoire (enfin j'espère) cette histoire de survivants d'un accident
d'avion dans les Cordillières des Andes en 1972 qui ont dû manger les morts pour survivre (il n'y avait que des cailloux et de la neige et sans doute très peu de végétaux).Ca a révulsé pas mal de
monde... et Soleil Vert a fait scandale en 1973. Mais c'est peut-être bien comme ça que ça va finir avec les famines programmées qui s'annoncent. On se bouffera entre nous...Euh, pardon pour ce
dérapage pas du tout...correct.


 



Perceneige 30/05/2011 10:39



Effectivement, vous ne risquez pas d'être parfaite, comme aucun être humain, car la perfection n'est pas de ce monde. D'autant plus que la perfection tel que vous la présentez, n'est pas non plus
sans danger.


Vous dites que les végétariens sont plus tolérants que les carnivores, mais vous vous trompez  en terme de logique, car votre logique est celle du nombre, vous raisonnez en terme de
quantité, alors bien sûr comme il y a peu de végétariens, vous ne risquez pas de vous tromper.


Vous dites aussi  que vous n'êtes  pas considérés comme des électeurs à part entière...pas comme les chasseurs ! Pardonnez-moi, mais là, non seulement  vous jouez les victimes
(tout comme vous le faites lorsque vous dites "nous sommes rejetés par les amateurs de cadavres car nous leur donnons mauvaise conscience), mais en plus vous mentez !


Troisièmement, et j'en aurais fini (je ne passais par là que suite à l'article d'hermophyle), je vous mets en garde.
Vous allez commencer (si ce n'est déjà fait, car lorsque je lis "les hommes aussi sont des animaux, donc nous les protégeons aussi", j'ai des doutes) par ne plus vous croire "animal" (peut-être
un être meilleur, voir supérieur...) du seul fait que vous n'en mangez plus, vous allez vous séparer de vos frères, vous isoler dans une sorte de "pureté" fabriquée de toutes pièces..


Mais vous êtes grande et responsable de vos actes, et ces paroles vous seront certainement peu utiles si vos certitudes sont bien étéblies...



Guern' de Bé 01/06/2011 14:49



Votre commentaire est tellement...agressif, que je suis allée relire l'article que j'ai écrit...pour vérifier si j'avais parlé de perfection...si j'avais jamais prétendu être parfaite. Il
m'arrive d'être un peu Alzheimer parfois. Mais là, non. Je ne reconnais en rien dans votre discours l'article que j'ai écrit. Soit vous ne l'avez pas lu...soit je ne l'ai pas écrit.


Je n'ai jamais dit que les végé étaient plus tolérants que les carnivores. Je connais des végé qui sont racistes, votent FN...Tous les végés ne sont pas identiques. Un peu comme les chasseurs, ce
qui leur permet d'ailleurs de faire du lobbying auprès de tous les partis politiques, de l'extrême-droite à l'extrême gauche (et même les Verts !). Les végétariens sont moins organisés que les
chasseurs, ils ne se font pas décorer du terme de "protecteurs de la nature", comme le font les chasseurs et ne font pas mettre au patrimoine culturel de la France quoi que ce soit. Mais
peut-être un jour, ils feront eux aussi du lobbying, les défenseurs des animaux commencent à le faire...


Nous sommes un million de végétariens en France et ça se développe. Autant que les chasseurs...


Jouer les victimes...Je constate seulement que le fait de parler de ça entraîne beaucoup d'agression de la part de certaines personnes...D'ailleurs, vous en êtes la preuve parfaite. Je ne crois
pas que votre "guru" serait content de vous : il montre seulement que vous n'avez rien compris à ce que prêche Hermophyle...


Je me demande qui vous êtes pour me "mettre en garde"....Je ne sais pas si je me crois supérieure, mais vous, vous vous prenez pour une donneuse de leçons. Ou alors pour un pythie de mauvaise
augure...


Il y a peu de chance pour que je me prenne pour autre chose qu'un animal, c'est bien pour ça que je ne suis plus canibale... Si je considère que je fais partie de la famille des mammifères (ce
que je suis, et vous aussi !), je ne vais pas manger d'autres membres de ma famille (tous les mammifères !).


"vous allez vous séparer de vos frères"....vous me faites rire ! De quels frères parlez-vous ? Je me sens plus proche d'une vache ou d'un mouton que d'un homme blanc, capitaliste, exploiteur, qui
se goinfre de viande de préférence sans état d'âme en sachant pertinemment ce que l'on fait subir à ces pauvres bêtes, par exemple.


Quant à la "pureté", c'est encore un mot que vous êtes allée chercher dans votre tête. Ce mot ne fait pas partie de mon vocabulaire. Non seulement je ne m'en suis jamais revendiquée, mais en
fouillant un peu mon blog, vous pourrez constater que je m'en suis toujours moquée. La pureté, c'est comme la sécurité, ça n'existe pas...


En effet, vos "paroles" ne me sont guère utiles...Voilà au moins une chose sur laquelle on tombe d'accord.



ambre 30/05/2011 07:20



devenir végétalien(ne) c'est non seulement un acte militant, mais aussi un parcours du combattant ! depuis que je te connais, comme tu le sais je ne mange plus de viande.. mais mes hommes, comme
les tiens sans doute, si. Et puis il y a tout ce matracage publicitaire, comme manger des laitages "à notre grand âge" parce que c'est bon pour les os.. et pour les enfants : pour les faiure
grandir .. yaurait tellement à faire et à dire, c'est complètement déprimant. Ma fille reste persuadée que la viande est indispensable à la bonne croissance de ses enfants, alors tu vois, les
croyances ont la vie dure, et c'est vrai quand mm qu'ils ont besoin de consommer des laitages, non ?



Guern' de Bé 30/05/2011 07:59



Le lait de vache est fait pour le veau. Depuis qu'on a mis sur le marché le lait et ses dérivés, qu'on en distribuait même à l'école, les humains ont grandi et grossi...Il se trouve que d'être
grand (même mince) n'est pas forcément une bonne chose, on est juste plus fragile, on a moins d'énergie. On a des problèmes de dos...Le problème de notre alimentation, c'est le trop. Trop gras,
trop salé, trop sucré. Trop de protéines animales. Aujourd'hui, on en met partout.J'ai trouvé un truc intéressant à lire :


http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/biologie-3/d/les-bacteries-intestinales-refletent-notre-alimentation_24648/



Ecce Fama

  • : Source de la Vie
  • Source de la Vie
  • : Veux-tu passer de l'autre côté du miroir? Avec mes deux psychopompes, je veille sur la Source de Vie. Les devas du lieu m'inspirent des diatribes acérées contre les forces brutes de l'Âge de Fer.
  • Contact

La Source de la Vie

Trouve !

mes blablas

Nostalgie

Bric À Brac