Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mars 2007 5 16 /03 /mars /2007 10:23

J'ai lu ça hier, et comme vous pouvez l'imaginer, si je vous le mets, c'est que ça m'a parlé :

"Cette campagne électorale est insupportable de bigoterie, de prêches, d'injonctions à modifier notre vie privée et notre manière de concevoir le travail, le courage, la volonté, la famille, la sexualité. J'ai l'impression de retourner au pensionnat religieux, où l'on nous abreuvait de rappels aux valeurs. Un pays démocratique, ce n'est pas une famille ni une caserne. Les règles du vivre ensemble sont fondées, précisément, dans le souci de faire cohabiter des conceptions différentes de l'effort, du travail, de l'amour, de la réussite [....].

Imaginez un monde où tout le monde se lèverait très tôt et partirait au boulot jusqu'à tard le soir...Ca s'appelle un goulag. Les livres, la musique, les plaisirs lents à venir, les gens qui flânent dans les rues, tout cela disparaîtrait. On n'entendrait plus que la voix du Président de la République nous encourager dans les haut-parleurs du métro : "Bravo ! Cette semaine, nous avons produit plus de moissonneuses-batteuses que la Chine, ensemble, chantons une chanson..." Grand bien fasse à qui ça plaît. Ce n'est pas que je pense que la flemme soit forcément une valeur et le travail forcément une aliénation, je pense que c'est à chacun de voir en fonction de ses choix intimes, lesquels ne regardent ni Sarkozy, ni Royal, fussent-ils président de la République."

Philippe Val, dans le dernier Charlie-Hebdo.

Si vous voulez lire la suite...faut l'acheter !

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
J'ai cru que tu faisais un résumé d'un bouquin d'Orwell moi hé, hé ! Si bosser est synonyme de vie, j'suis morte depuis belle lurette à la société, vu que j'ai arrêté de travailler pour pouvoir élever mes gamins !Par contre si on cause famille, j'ai bon ? hé, hé. Bises et bon week-end, là, en principe on ne bosse pas "légalement"
Répondre
G
Mère de famille, c'est du travail !
P
A cause du front populaire ! avant quand on allait à Deauville ou à Saint TroP'  on etait tranquilles et entre nous ,maintenant on croise des travailleurs ,pire des ouvriers même des fois!  à bas les congés payés. Moi, je suis pour le retour a la monarchie.
Répondre
G
Y'a un candidat pour la monarchie, mais je crois pas qu'il a réussi à avoir ses signatures. Dommage.
F
en fait chui complètement d'accord avec toi(je savais bien k c t une façon de parler pour toi mé le rectificatif c par rapport à t lecteurs éventuels ki prendrait o 1er degré,chui prudente tu vois ;-))je pense aussi k tu m'avais compris sur le fond..quant à moi j'aime bien bosser et aussi buller(vacances ,loisirs..),l'un permetant d'apprécier le second et vice versa..tiens jme demande si chui pas du côté de Bayrou,là ;-))  !!
Répondre
G
Les travailleurs ont besoin de vacances, maintenant on y a droit grâce au Front Populaire ! Et c'était la gauche...Certains aimeraient revenir en arrière, et faire comme les Chinois...Le pays idéal pour le développement du libéralisme : main d'oeuvre bon marché et docile, et pour cause, le régime politique, c'est la dictature qui n'a de "communisme" que le nom.
F
grenouillette ne t'ennerve pas surtou ,j'ai eu ci dessus une réac instinctive o nom sarko associé o mien,mé sache que j'écris comme je parle directement mé sans animosité aucune..;-)
Répondre
G
Mais bien sûr, je ne l'ai pas pris comme ça ! Je comprends très bien ta réaction, j'aurais pas aimé qu'on me mette dans le même sac que Sarko ! D'ailleurs voilà un type qui, je suis sûre, préfère un mille mètres à une tarte aux fraises. Et en plus il n'aime pas le vin. Il n'a vraiment rien pour plaire. Il doit être invivable...
F
grenouille t gentille tu dis pas kchui d'accord avec Sarko, pass ke ça n'a rien à voir avec lui cke g dit.!c évident que tou le monde préfère un travail intéressant que rien du tou,c une lapalissade.mè ponctuellement ,je dis que c'est dans la nature humaine de préférer un instant flaner que bosser(c comme choisir entre une tarte à la fraise et courir un 1000 mètres),je parle dans l'immédiateté pas à long terme biensur..je préfère être active et c le choix que j'ai fait..ton texte parlait de gens qui s'imisce de façon incongrue" d'une certaine façon"chez les gens(au sens figuré)et bin c ke tu fais si tu compare cke je dis à ce que dit ce charlot,grrr 
Répondre
G
Oui, c'était plutôt de l'humour...Je sais bien que t'es pas d'accord avec Sarko pour tout. Mais en l'occurence penser que la plupart des gens préfèrent coincer la bulle plutôt que de travailler, je crois que c'est vraiment une erreur fondamentale. La plupart des gens aiment et veulent travailler, ça fait partie de la morale et on a tous été élevé comme ça. D'ailleurs, chacun pense que ce sont les autres qui ne veulent pas travailler, mais eux-même choisissent le travail et en cela tu es d'accord avec Charpentier aussi. J'ai lu un commentaire dernièrement sur son blog où il disait "la retraite quelle horreur !". Il dit peut-être que les autres veulent pas travailler, mais lui-même n'envisage pas de jamais s'arrêter ! IL y a des gens qui préfèrent faire un 1000 mètres à une tarte à la fraise ! Chez moi, il y a plein de joggers qui font ça tous les matins, et pour eux, c'est quasiment une drogue ! Mon mari travaille tous les jours et pour lui l'enfer ce sont les vacances...Quand on part quelques jours, jamais plus d'une semaine, il emporte son ordi portable. Et des gens comme ça, j'en connais plein. Je suis quasiment l'exception qui confirme la règle. Au lycée, j'avais fait une dissertation à ce sujet et j'avais découvert que le mot travail venait du latin qui voulait dire "instrument de torture". J'ai choqué toute la classe et mon prof était pas content ! L'éloge de la paresse, c'est très mal vu, et envisagé de passer sa vie sans travailler, c'est aussi être mis au ban de la société. IL n'y a pas de chômeur heureux ! Je persiste et je signe !!!Et beaucoup de gens deviennent neurasthéniques à la retraite. Il y en a même qui meurent. Mon père qui adorait son boulot est mort trois ans après avoir pris sa retraite, il supportait pas de plus travailler. Et des cas comme ça, on les compte par millions...Je pourrais te noircir des tas de feuilles d'exemples comme ça.

Ecce Fama

  • : Source de la Vie
  • : Veux-tu passer de l'autre côté du miroir? Avec mes deux psychopompes, je veille sur la Source de Vie. Les devas du lieu m'inspirent des diatribes acérées contre les forces brutes de l'Âge de Fer.
  • Contact

La Source de la Vie

Trouve !

mes blablas

Nostalgie

Bric À Brac