Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2008 7 23 /11 /novembre /2008 23:16

Quand on s'attaque à un journal comme le "Canard Enchaïné", dont je suis une fidèle lectrice, je m'interroge : à qui profite le crime ?

Le "Canard" est une institution dont la devise est "la liberté d'expression ne s'use que quand on ne s'en sert pas".

C'est un des rares journaux à vivre de ses lecteurs et non pas de la publicité.

Un vrai journal indépendant et depuis presque un siècle...qui peut déranger mais qui ne peut pas être interdit pour cause de démocratie...

Donc, on essaye de le discréditer.

Ce n'est pas la première fois.

 

"Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose..." Je ne sais plus qui a dit ça, mais c'est on ne peut plus vrai, je l'ai constaté souvent à mes dépends...

Avant de porter un jugement, j'entends les deux parties...

Donc avant d'écrire des articles vengeurs sur le Canard, ce que s'empressent de faire quelques personnes en mal de publicité, peut-être faudrait-il mieux attendre qu'il réponde dans ses colonnes.

Mais il est vrai que, a priori, je ne crois pas sur parole deux journalistes, l'un de Paris Match, l'autre de Libération...qui font la publicité de leur livre dans l'Express, torchon journal de droite qui pour se vendre "offre des cadeaux gratuits"pour chaque abonnement...et peut se le permettre puisqu'il ne vit que de la publicité des multinationales dont il se garde bien de faire la moindre critique. Et dont le patron est un grand copain de Nicolas et Carla Bruni...

De ce que j'en ai lu, le Canard Enchaîné est surtout attaqué pour sa page 2, dédiée à la politique franco-française, loin d'être la plus intéressante.

Je la lis toujours en dernier et parfois, je ne fais que la survoler, c'est amusant, mais ça casse pas trois pattes à un canard...

Et puis surtout, crime pour un journal lambda, le Canard vit de ses lecteurs, et ce qu'on lui reproche, c'est d'en vivre "grassement"...alors que les autres, c'est souvent des tonnes de publicité pour rien à lire...

Des publi-reportages.

Et quand on vit de la pub des multinationales, on ne peut pas les critiquer...

Le Canard publie chaque année ses comptes...Je ne crois pas que les autres journaux le font.

Je pense qu'en ces temps délétères, il faut essayer d'avoir l'esprit critique.

Réfléchir par soi-même et arrêter de gober tout ce qui est écrit dans les journaux, tout ce qui est "vu à la télé"...

Si ça vous intéresse, il y a plusieurs blogs qui en parlent très bien dont celui-là : Charlieenchaîné

Partager cet article

Repost 0
Published by Guern' de Bé - dans politique
commenter cet article

commentaires

Françoise Blanc Dupasquier 26/11/2008 17:31

La connaissance, c'est l'image même de la chute du paradis, de la prise de conscience de la nudité

Guern' de Bé 26/11/2008 23:34



Le canard a fait un article sur le "livre" et les journalistes qui l'ont écrit...Leur réponse est cinglante et je pense qu'on n'en entendra plus parler...



fbd 25/11/2008 09:05

Parce que je sature un peu de ces histoires politiques (je ne parle pas de celles du Canard); pendant ce temps-là, la bague de celle-ci, les votes de celle-là, on "tourne en rond"
J'avoue que j'ai lu un moment le Canard avant de ne plus pouvoir, la gerbe

Guern' de Bé 25/11/2008 17:47


C'est vrai que la politique politicienne, ça fatigue. C'est vrai que de s'informer, ça déprime. Je préfère, quand à moi, savoir à quelle sauce je serais mangée...


Manu 24/11/2008 21:10

Si nous n’avons plus que ça comme soucis en France tout va bien !

Guern' de Bé 25/11/2008 08:23


La liberté de la presse, c'est pas un souci ?


poupée 24/11/2008 21:10

http://fr.youtube.com/watch?v=xDqBlMwQAWw

Guern' de Bé 25/11/2008 08:23


Pourquoi tu me montres ça ? Je vois pas le rapport...


fbd 24/11/2008 21:03

Je suis larguée, je n'ai rien lu sur cette affaire aujourd'hui, à part sur les blogs...

Guern' de Bé 25/11/2008 08:24


Faut acheter le Canard demain...


Ecce Fama

  • : Source de la Vie
  • Source de la Vie
  • : Veux-tu passer de l'autre côté du miroir? Avec mes deux psychopompes, je veille sur la Source de Vie. Les devas du lieu m'inspirent des diatribes acérées contre les forces brutes de l'Âge de Fer.
  • Contact

La Source de la Vie

Trouve !

mes blablas

Nostalgie

Bric À Brac