Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 10:17
Enfonçons les portes ouvertes...
Tous les jours, que ce soit dans les médias (radios, télévisions, journaux) ou dans la rue, les gens s'étonnent de cette valse de milliards...Hier, on nous disait que les caisses de l'Etat étaient vides, qu'il fallait privatiser la Poste, la Sécu, les hôpitaux. Qu'il fallait boucher ce trou ENORME de 8 milliards...
Aujourd'hui, les Etats n'hésitent pas à sortir de leurs caisses vides des centaines, voire des milliers, de milliards pour des banques...
Hier, on ne pouvait pas trouver 30 milliards pour sauver des enfants de la famine...
Hier, les libéraux nous disaient qu'on ne pouvait pas survivre sans la mondialisation, sans le libéralisme. Aujourd'hui, on ne les entend plus...Aujourd'hui, ils font la manche auprès de cet Etat providence si décrié hier.
Nos politiciens de droite sont étonnamment silencieux ou ont retourné leur veste. Ils nous regardent droit dans les yeux en nous disant que le monde marche sur la tête, qu'il faut réguler le marché, qu'il faut supprimer les parachutes dorés...alors qu'hier, ces chefs d'entreprise étaient si courageux, qu'ils prenaient des risques et qu'il était normal de les rémunérer à leur juste prix...
Et surtout qu'il faut renflouer les banques car sans elles, point de salut...
Tout va s'écrouler...
Et si tout s'écroulait...serait-ce vraiment un si gros malheur ?
Et si on pendait les banquiers et les chefs d'Etat avec les tripes des PDG des multinationales et des marchands d'armes ?
Et si on s'arrêtait et qu'on réfléchisse sérieusement ?
Et si on partageait nos richesses, sans intérêt ?
Et si on décidait que l'utopie c'est pour aujourd'hui et pas pour des lendemains (aléatoires forcément) qui chantent ?
Et si on laissait tomber la cupidité, l'avarice, la bêtise, l'argent...les banques ?
Justement, parlons-en des banques...
Elles servent à quoi, si ce n'est à nous piquer notre fric ?
A mon humble niveau, par exemple...J'ai vendu une maison en Espagne dernièrement dont j'avais héritée il y a une dizaine d'années...J'ai reçu en échange un chèque bancaire d'une banque espagnole que j'ai déposé sur mon compte. J'ai dû attendre un mois avant de pouvoir disposer de cet argent et la banque m'a piqué au passage 300 euros...
Si par hasard, j'ai un découvert sur mon compte, la banque me prend des intérêts, des frais, et ça me coûte très cher.
Là, et en toute impunité, elle m'a confisqué mon argent pendant un mois, non seulement sans me payer des intérêts, mais en plus en m'en prenant au passage...
La banque fait payer pour tous les "services" qu'elle rend alors qu'on est tous obligés d'avoir un compte en banque, ne serait-ce que pour y déposer un RMI. Et plus on est pauvre, plus on paye. Par exemple pour retirer de l'argent à un distributeur, certaines banques font payer à chaque fois quelques euros.
Chaque année, elles nous ponctionnent de l'argent pour "frais divers"...On ne sait pas trop pour quoi au juste. Pas pour payer leurs employés puisqu'aujourd'hui, ce sont à des robots que nous avons à faire, même au téléphone (35ct la minute).
Tout cet argent qu'elles nous ont piqué, elles l'ont perdu...Et c'est encore à nous qu'elles font appel pour les renflouer.
Et nous, qu'est-ce qu'on fait ? On râle...et on laisse faire. Quand on est tout seul face à une banque, on ne pèse pas lourd. Mais là, on est plus tout seul, on est la majorité.
Alors qu'est-ce qu'on pourrait faire ?
Je vous pose la question...
PS : la cerise sur le gâteau, c'est d'apprendre par mon canard préféré que les banques, sitôt après avoir palpé l'argent du contribuable par l'intermédiaire des Etats, s'en vont le dépenser joyeusement dans des restaurants luxueux. Dexia, renfloué par trois Etats, dont la France, a payé un diner estimé à 200.000 euros à son comité de direction ; Fortis, rachetée par la BNP, avait aussi invité à déjeuner une cinquantaine de courtiers pour la bagatelle de 150.000 euros ; le Crédit Agricole, premier bénéficiaire de l'aide de l'Etat avec un apport de 3 milliards invite ses 27 administrateurs et cadres dirigeants à un safari photo au Kenya pour une semaine...on ne dit pas combien ça coûte...et ainsi de suite...Quand y'a de la gêne, y'a pas d'plaisir...

Partager cet article

Repost 0
Published by Guernouille de Bé - dans politique
commenter cet article

commentaires

Niko-i2 26/10/2008 13:35

Je sais trop combien cette abstraction touche au réel. La question est : comment dépolluer les têtes. D’une certaine façon, tout est à réinventer, redéfinir la notion d’échange, se réapproprié les fondamentaux – la terre, l’eau, le temps, l’énergie… utopique, disiez-vous…

Guernouille de Bé 26/10/2008 17:03


C'est le problème de vouloir tout synthétiser, on finit par être elliptique...Il faudrait évidemment changer dans nos têtes, car sinon, on recommence toujours les mêmes conneries. Il faudrait déjà
arrêter de tout attendre d'un "chef" qui décide pour nous. Les gouvernants essayent de nous faire croire qu'ils vont tout changer...mais en fait, on sait bien qu'ils ne veulent rien changer, bien
au contraire, tout ça les arrange trop pour qu'ils pensent sérieusement à changer quoi que ce soit. Il n'y a qu'à voir comment ils continuent les "réformes"... qui consistent à refaire ce qu'ont
déjà fait les américains, les anglais, etc...tout ce qui nous a mené à la crise.
Donc effectivement, nous sommes bien d'accord, il faut dépolluer les têtes. Et en premier lieu les nôtres...Quant aux têtes des autres...faudrait prendre le pouvoir ! Comment se réapproprier
les fondamentaux ? Les hommes de pouvoir ont aussi des armées, de la police, CRS, gendarmes, etc...qui ne manqueront pas de nous assassiner si nous tentons ce genre de choses...C'est bien pour ça
que je parle d'utopies...au pluriel.


Niko-i2 25/10/2008 19:31

C’est un sujet sans objet, et un objet sans sujet, comment lutter avec une abstraction ?

Guernouille de Bé 26/10/2008 09:57


Je crois au contraire que, malgré le sentiment d'irréalité, c'est un sujet bien réel. Quant aux objets, c'est nous. On nous manipule et c'est bien ça qui m'énerve.


alain 25/10/2008 19:11

PM est un homme politique qui a été "éloigné" du PS pour des questions obscures de "vote utile" par FH.Il milite pour que la politique ne soit pas un "métier" avec cumul de fonctions potiches et cumuls de salaires. Eloigné du PS il a créé une liste dissidente pour les municipales. Estrosi a eu le siège de la mairie de nice, mais PM rassemble les compétences sous une étiquette "Gauche Autrement".Il faut se rendre à l'évidence que le PS, non seulement est dans le chaos, mais n'est plus vraiment à gauche. On se demande même parfois si le Centre ne serait pas plus à gauche que le PS!!!

Guernouille de Bé 26/10/2008 10:00


En tout cas, c'est l'impression que donne souvent Bayrou...Les socialistes, ça fait un bon moment qu'ils ne sont plus à gauche, et c'est vraiment leur plus gros problème. Reste les Verts et
Besancenot, mais ils n'ont aucune chance...Le problème des français, c'est qu'ils sont à droite...et ils vont continuer à l'être jusqu'à ce qu'ils craquent...et là on aura les CRS...


BC. 25/10/2008 09:09

http://www.20minutes.fr/article/266500/France-Nicolas-Sarkozy-veut-du-respect.php

Guernouille de Bé 25/10/2008 09:30


Ce type est impossible...


BC. 25/10/2008 09:07

Non....celui qui rigole même aux enterrements ! et qui demande aux autres le respect ...je fais une fixation sur ce type .... çà devient grave .

Guernouille de Bé 25/10/2008 09:31


C'est normal : il est partout et il est absolument imbuvable.


Ecce Fama

  • : Source de la Vie
  • Source de la Vie
  • : Veux-tu passer de l'autre côté du miroir? Avec mes deux psychopompes, je veille sur la Source de Vie. Les devas du lieu m'inspirent des diatribes acérées contre les forces brutes de l'Âge de Fer.
  • Contact

La Source de la Vie

Trouve !

mes blablas

Nostalgie

Bric À Brac